VOUS AVEZ OUBLIÉ VOS IDENTIFIANTS ?

CRÉER COMPTE

Récupérer un nom de domaine

La "récupération" d'un nom de domaine est différente du "rachat" d'un domaine en cela qu'il existe un droit présumé ou réel sur le nom de domaine (marque, nom de société...)

Pour cela, il existe des instances compétentes et reconnues pour faire valoir ses droits et ainsi pouvoir récupérer le nom de domaine. Ces procédures sont payantes et nécessite le recours à un conseil juridique.Outre ces procédures, il existe d'autres solutions "amiable" et "technique" pour récupérer un nom de domaine.

amiable

La récupération amiable d'un nom de domaine

Il est préférable de connaitre ou de se renseigner sur le détenteur du nom de domaine que vous souhaitez récupérer, la termes de la négociations peuvent en dépendre tout comme votre propre environnement (choix alternatif, urgence...)
Il est ainsi préférable d'éviter d'afficher au vendeur des signaux d'urgence et d'effectuer une pression important au risque de ne pouvoir négocier un bon prix pour le rachat du domaine.

technique

La récupération technique d'un nom de domaine

C'est une récupération suite à un nom renouvellement du domaine. Un domaine qui expire passe par plusieurs étapes successibles pendant lesquelles ils est toujours possible de le renouveler pour son détenteur, la procédure en est cependant un peu plus complexe et coûteuse. La dernière étape ""pending delete" en général de 5 jours selon les registres est le dernier chemin irrévocable vers la libération du domaine et sa tombée dans le domaine publique.

Il y a tout un marché sur la récupération des noms de domaines aussi de nombreux acteurs analyse les listes publiques des domaines pour les récupérer aussitôt leur libération. Plus le domaine que vous désirez récupérer à une valeur que ce soit de la composition même du nom de domaine (mots clefs, orthographe, extension...) ou de son historique, plus les acteurs et les moyens techniques (permettant de récupérer un domaine dans les centièmes de secondes suivant sa libération) qui seront mis en œuvre seront importants et vous enlèverons certainement toute chance de récupération.

Notre équipe propose des solutions "backorder" pour optimiser les chances de récupération d'un nom de domaine au moment même où il se libère. Ces solutions ne sont cependant pas sûres à 100% (cela dépendra du nombre d'acteurs de poids mettant en œuvre ces mêmes techniques), elles sont cependant économiques et ne sont pas à négliger pour récupérer un nom de domaine que vous avez oublié de renouvelé ou que vous souhaitez récupérer.

contester

La récupération par voix extra-judiciaire d'un nom de domaine

Il existe des procédures extra-judiciaires mises en place par les registres comme l'UDRP pour les .com, .net, .org... ou Syreli pour les .fr

L'UDRP (Uniform Domain Name Dispute Resolution Policy) a été mise en place par l'ICANN et s'applique à tous les domaines de premier niveau générique. C'est une cours d'arbitrage qui rendra ue décision après analyse du dossier du plaignant et de la réponse du défenseur.

Trois critères sont nécessaires pour permettre la récupération d'un nom de domaine:

  • - Le caractère identique ou similaire du nom de domaine avec une marque existante, susceptible de prêter à confusion
  • - L’existence de droits ou intérêt légitimes du titulaire sur le nom de domaine
  • - L’enregistrement et l’utilisation de mauvaise foi

Tous les critères doivent exister pour que la demande soit acceptée, et il y a des frais de dossier pour le requérant qui varient de $ 1500 à $ 4000, avec la mise en place d'un collège de 1 à 3 experts par l'ICANN. a ces frais doivent s'ajouter les frais de votre conseil juridique.

Les noms de domaines géographiques proposent également des procédures spécifiques qui leur sont propre et les délais de réponse sont variables mais sont en moyenne de plusieurs mois.
Les critères sont en général identiques à celles de l'ICANN mais la plupart du temps d'autres critères d'admissions sont ajoutées telles :
- Susceptible de porter atteinte à l'ordre public ou aux bonnes mœurs ou à des droits garantis par la Constitution ou par la loi
- Identique ou apparenté à celui de l'état, d'une collectivité territoriale ou d'un groupement de collectivités territoriales ou d'une institution ou service public national ou local, et que le titulaire ne justifie pas d'un intérêt légitime et agit de mauvaise foi.
HAUT